Urban compost

 

Nous sommes des jeunes de l’école de la deuxième chance qui ont comme projet « Urban Compost ».

 

 

Nous sommes une équipe de 25 jeunes qui viennent d’horizons différents. Nous nous sommes réunis autour de ce projet pour découvrir un nouvel univers, pour apprendre à se connaitre, partager des valeurs. Les risques et les coups durs sont partagés, y compris la météo !

 

On les affronte ensemble et on les résout ensemble. Les décisions stratégiques se prennent à plusieurs avec l’aide de notre formateur.

 

Urban compost est un projet original et innovant. Cela permet de recycler des produits frais et transformer des matières organiques en compost sain et naturel.

 

 

Depuis Janvier 2020 nous avons déjà créé un site technique d’élaboration de compost. Il comporte 4 fosses pratiques pour assurer une rotation sur toute une année.

 

 

 

Bien cordialement, L’ER2C.

 

Création du logo


  • Logo réalisé par nos jeunes stagiaires de l'E2C

                 

Recherche Technique

 

 

  

                   1. Qu'est ce que le compost?

 

 

 

 

    Le compost est un amendement organique qui permet d’améliorer la fertilité du sol et de nourrir efficacement les plantes du jardin.

 

    Il est admis que 30% de nos déchets ménagers du quotidien peuvent être transformés en compost.

 

    Mélange de matières organiques animales, végétales et minérales utilisé comme engrais.

 

    Le compost est issu du résultat de la fermentation de différents déchets. Ces déchets sont judicieusement mélangés et mis en fermentation dans le but d’obtenir un produit concentré en minéraux et matières organiques.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

       2. Comment le fait-on? Où? Avec quoi?

 

 

 

  • Il faut choisir un bac à compost pratique, stable et bien ventilé, ou creuser une fosse à compost.

 

  • Remplir ensuite le bac de couches successives de végétaux secs (feuilles, brindilles…) et de déchets humides (épluchures de légumes/fruits, résidus de tonte, herbe…) et d’éléments minéraux (coquilles d’œufs, terre argileuse...)

 

  • Veiller à l’aération du tas de compost et à son taux d’humidité, ce sont les conditions obligatoires pour que le processus fonctionne.

 

  • Vous pourrez ensuite le récolter au bout d’environ 6 mois à 1 an.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                   3. Les éléments compostables

  • Épluchures et déchets de fruits et légumes
  • Marc de café avec le filtre en papier
  • Sachets de feuille de thé
  • Fleurs fanées
  • Tontes de gazon sèches
  • Végétaux frais (feuille, plantes de jardin…)
  • Résidus de récolte du potager (trognons, fanes, pieds fanés…)
  • Adventice
  •  Pailles
  • Fumier (vaches, chèvres, moutons, poules et chevaux..
  • Coquilles d’œufs
  • Terre du jardin
  • Restes de poissons

 

 

     3. Les éléments non compostables

 

  •  Huiles et graisses alimentaire
  • Cendre de charbons de bois (après un barbecue)
  • Journaux avec couleurs, périodiques illustrés
  • Litières de chats et excréments
  • Métaux, conserves
  • Mauvaises herbes avec graines
  • Viandes et dérivés
  • Produits laitiers
  • Résineux
  • Plantes malades
  • Les agrumes

 

 

 


Site à compostage